Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au p'tit coin

Au p'tit coin

Menu

Le soleil: une source d'énergie inépuisable

Pour sa 49e édition, le salon national du secteur de la construction, de la rénovation et de l'aménagement de l'intérieur a opté pour une orientation "durable". Face au défi du réchauffement global, le secteur du bâtiment s'adapte et "s'écologise" aussi. Ce thème de la construction "propre" englobe une réflexion plus vaste sur l'avenir de notre planète. Il incarne une nouvelle façon de réfléchir. Un bienfait pour l'environnement et les générations futures.

L'une des facettes qui nous intéresse le plus est celle de l'énergie. Nos ressources énergétiques s'épuisent et, par conséquent, leur coût augmente. Le gouvernement belge vient d'ailleurs d'élargir en janvier le "fonds mazout". Cela permettra à un plus grand nombre de foyers belges de bénéficier d'une aide financière pour se chauffer.

A l'heure actuelle, 55% de la production d'électricité est alimenté par l'énergie nucléaire et 30% par le gaz. La proportion d'électricité produite à base d'énergies renouvelables demeure très réduite. Pourtant, d'autres sources naturelles existent, parmi lesquelles le soleil. Justement, l'énergie solaire constitue-t-elle une solution d'avenir? Les fameux panneaux solaires sont-ils un investissement rentable? Quel est son coût? Tentative de réponse.

L'énergie solaire est une ressource inépuisable. Contrairement aux combustibles fossiles dont les réserves sont limitées. Compte tenu de la consommation annuelle mondiale, le pétrole sera épuisé dans environ quarante ans. C'est dire la nécessité de recourir à d'autres sources d'énergie, comme le soleil. L'énergie solaire permet de produire de l'eau chaude, de la chaleur, mais aussi de l'électricité. Il convient de distinguer deux types d'énergie solaire: le thermique et le photovoltaïque. L'énergie solaire thermique pour la production d'eau chaude sanitaire et l'énergie solaire photovoltaïque pour la production d'électricité. 

Le système thermique est destiné à une utilisation plus locale. Il n'y a donc pas, du moins dans les systèmes courants domestiques, de transformation de chaleur en électricité. Quatre mètres carrés de panneaux solaires thermiques sont nécessaires pour subvenir aux besoins en eau chaude d'une famille de 4 personnes. En Belgique, le coût global, pour 4 mètres carré de capteurs solaires, s'élève à environ 8.000 euros. Une chaudière d'appoint (comprise dans le montant cité ci-dessus) est indispensable s'il n'y avait pas de composante solaire au système de chauffe. Une réduction fiscale d'environ 1250 euros ainsi que des subsides de 2000 euros sont également accordés. 

Approximativement, un chauffe-eau solaire permettrait d'économiser 15% de sa facture énergétique annuelle. Etant donné qu'une famille consomme à peu près 3000 litres de fioul par an, l'investissement serait rentabilisé en une dizaine d'années. Compte tenu de la constante augmentation du prix de l'énergie, le choix de l'énergie solaire paraît judicieux, bien que cher à l'investissement.

Le photovoltaïque permet de convertir l'énergie lumineuse directement en électricité. Environ trente mètres carrés de panneaux photovoltaïques sont nécessaires pour couvrir les besoins d'un ménage (3800kW/h par an d'électricité). Cette technologie, bien que fiable et facilement adaptable à sa maison, reste encore chère (environ 30.000 euros pour couvrir les besoins en électricité d'un ménage belge). La Région wallonne vient d'ailleurs de lancer son plan "Solwatt" pour encourager le photovoltaïque en Wallonie. En prenant en compte les aides, un ménage wallon moyen peut espérer rentabiliser l'investissement en 10 ans et demi. 

En conclusion, pour le particulier, l'énergie solaire demeure onéreuse malgré les subventions régionales et les déductions d'impôts octroyées. Elle ne pollue pas, certes, mais représente un investissement important pour le consommateur. L'aspect esthétique (fenêtres design) rebute parfois aussi. Au niveau européen, la Belgique est l'un des mauvais élèves dans le domaine du photovoltaïque. Elle pointe à la 14e place. L'Allemagne occupe la première place devant les Pays-Bas.

06/03/08 10h58 - 7sur7.be