Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au p'tit coin

Au p'tit coin

Menu

Energie : Tee-shirt électrique

On peut obtenir de petites quantités utiles d’électricité à partir de simples mouvements qui favoriseront, par exemple, la torsion des fibres d’un tissu piézoélectrique. En 2007, Zhong Lin Wang, chercheur au Georgia Institute of Technology, à Atlanta, a mis au point un générateur composé d’une série de nanocâbles d’oxyde de zinc piézo-électriques surmontés d’une plaque conductrice très mince. Quand celle-ci est repoussée vers le bas, les câbles plient et produisent un voltage qui laisse passer un courant électrique.

Avec seulement deux fibres courtes, le chercheur a pu générer quelques picowatts, mais il a constaté que la production d’électricité était multipliée par cinquante quand on torsade trois paires de fibres en un fil, ce qui augmente la zone de contact. Un tel tissu devrait, selon Zhong Lin Wang, pouvoir générer 80 milliwatts par mètre carré, ­suffisamment pour charger une ­batterie de téléphone mobile ou d’autres appareils électroniques personnels à partir des mouvements ordinaires d’une jupe ou d’un rideau agité par le vent. En outre, ce tissu ne devrait pas être trop onéreux car on peut produire des nanocâbles en série. Les fibres faisant seulement 40 micromètres de diamètre, nanocâbles inclus, elles seront trop petites pour donner au porteur une sensation de démangeaison. 

Bob Holmes - New Scientist

Paru dans Courrier international, hebdo n° 908 - 27 mars 2008