Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au p'tit coin

Au p'tit coin

Menu

Louise Michel

La dernière oeuvre des Grolandais sur grand écran.
40 salles en France diffusent le film de Gustave Kervern et Benoît Delépine.
40 salles ! Une misère ! Combien pour les Tchis, Astérix, sans parler des grosses m. américaines ?
Cinéphile mais pas fondue de salles de cinéma, je me dis que tout de même si on veut que ce genre de film vive il faut faire l'effort d'aller le voir en salle justement.
Même si c'est à 40 kilomètres de chez moi et que c'est à Orléans...
Mais bon, il faut faire des sacrifices, d'autant que c'est une avant-première.
Bref, de retour à la maison, allégée de pratiquement 100 euros, ben oui : l'essence, le restau et le cinéma (€9,50 la place quand même, multiplié par deux).
Bref, je me dis qu'il faut quand même du fric pour soutenir une oeuvre qui parle du monde capitaliste pourri dans lequel on vit.
Quand on a vu les précédents opus des deux compères on sait ce qui nous attend, dans le cas contraire... Mieux vaut être un adepte du Groland et évidemment avoir une petite conscience politique.
ça fait beaucoup me direz vous, oui, en sans doute, mais parfois il faut aussi un peu se forcer et essayer de s'élever n'a jamais fait de mal à personne.
Je ne suis pas hyper douée pour raconter les films et celui n'est pas évident à résumer.
L'histoire : des ouvrières d'usine qui utilisent leur indémnités de licenciement (€100 par année d'ancienneté) pour buter leur patron.
Une petite immersion dans le monde des laissez pour compte, loin des films intellos parisiens où tous les Français sont médecins, avocats, PDG et vivent avenue Foch ou à Neuilly.
Je ne vous ai pas convaincu ? Dommage.
On y voit Benoit Poolvoerde, Mathieu Kazovitz (qui produit le film) et Albert Dupontel, entre autres.
Plus d'infos sur le film ici.
La sortie nationale c'est mercredi 24 décembre. Bonne toile !
Et pour en savoir un peu plus sur la vraie Louise Michel