Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au p'tit coin

Au p'tit coin

Menu

Adieu la Thaïlande, 48 orang-outans rentrent en avion en Indonésie

Quarante-huit orang-outans victimes de contrebande ont quitté leur zoo près de Bangkok pour rentrer mercredi dans leur terre natale, l'Indonésie, grâce à une forte mobilisation de militants écologistes.
Au terme d'un bras de fer de deux ans, les singes aux longs poils roux ont été accueillis à l'aéroport militaire de Jakarta par Ani Yudhoyono, la femme du président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, ont constaté des journalistes de l'AFP.
"L'Indonésie est heureuse du retour de ses enfants perdus", a lancé Mme Yudhoyono. Les 48 orang-outans sont de là repartis vers Palangkarya, sur l'île de Bornéo, où ils doivent bénéficier d'un programme de réintroduction progressive dans la forêt équatoriale.
Leur présence dans un zoo thaïlandais avait été révélée en 2004, ce qui avait déclenché une vive réaction de défenseurs indonésiens de la cause animale. Les orang-outans ne se trouvent à l'état sauvage qu'en Malaisie et en Indonésie et sont en théorie interdits au commerce.
Des militants écologistes, déguisés en singe ou portant une cage, ont manifesté à plusieurs reprises devant l'ambassade de Thaïlande à Jakarta, en exigeant le retour des primates transportés de façon illégale.
Cette mobilisation a fini par payer, alors que les autorités thaïlandaises montraient peu d'empressement à renvoyer les singes.
Willie Smits, de l'association The Gibbon Foundation, a souhaité que le retour des orangs-outans "soit le début d'une éradication totale du commerce animal illégal en Indonésie".
Comme le panda en Chine, l'orang-outan en Indonésie est considéré comme un symbole des espèces menacées dans le pays.
L'orang-outan, le seul grand singe d'Asie, se trouve menacé selon les Nations unies d'une "extinction imminente".
Ce primate arboricole vit seulement en liberté dans les forêts tropicales humides de Sumatra et de Bornéo, qui se réduisent comme peau de chagrin sous l'effet de la déforestation légale ou sauvage.
Les incendies de forêt criminels qui ont ravagé ces derniers mois ces deux îles ont selon des experts causé la mort d'au moins mille orang-outans.