Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au p'tit coin

Au p'tit coin

Menu

Jane Fonda et le Hollywood de gauche manifestent à Washington contre l'Irak

L'actrice américaine Jane Fonda a pris la parole samedi à sa 1ère manifestation antiguerre depuis 34 ans, expliquant lors d'un vaste rassemblement à Washington, qu'elle avait décidé de se joindre aux protestations contre le conflit en Irak car "le silence n'est plus une option".

"Cela fait 34 ans que je ne m'exprime pas dans un rassemblement antiguerre, parce que j'avais peur que, à cause des mensonges propagés sur moi (et la guerre du Vietnam), je soit utilisée pour nuire à ce nouveau mouvement antiguerre - mais le silence n'est plus une option", a lancé Jane Fonda, surnommée "Hanoï Jane" il y a une trentaine d'années pour s'être installée sur un canon antiaérien nord-coréen en juillet 1972.

 

Jane Fonda, 69 ans, entourée notamment des acteurs et réalisateurs Sean Penn, Tim Robbins et Susan Sarandon, a déclaré que "beaucoup de gens (lui demandaient) quelle est la différence entre maintenant et la guerre du Vietnam". "Je vais vous dire une énorme différence, fondamentale, a-t-elle poursuivi: il avait fallu six ans pour que les anciens combattants du Vietnam, les militaires et leurs familles s'expriment contre la guerre, maintenant il a suffi de trois ans", a souligné l'actrice.

 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestaient samedi à Washington pour demander au Congrès nouvellement démocrate de mettre fin à la guerre en Irak.

 

"Nous sommes venus dire (aux responsables politiques) que s'ils ne se ressaisissent pas, et s'ils ne votent pas une résolution aussi contraignante que le bilan humain (de la guerre), nous n'allons pas les soutenir!" a lancé Sean Penn.

 

Cette manifestation antiguerre, exprimant la pression de la base démocrate sur les élus, intervient en pleine phase préliminaire de la campagne présidentielle, pendant laquelle les présidentiables vont à Hollywood chercher soutiens et financements.